L’intervention d’Isabelle Verdon lors de l’installation du nouveau Conseil Municipal

« Monsieur le Maire,

Mesdames, Messieurs les Conseillers municipaux,

Comme l’écrivait en début de semaine le journaliste, Monsieur Marc Le Duc, « dans les communes où la gauche est restée majoritaire, les listes se référant à des valeurs de gauche et écologistes ont fait leur trou ».

C’est effectivement le cas à La Chapelle sur Erdre, où la liste Pour une alternative écologiste et citoyenne a obtenu 13 % des suffrages au 1er tour !

Au nom de toute mon équipe, je remercie les électeurs chapelains de leur forte adhésion à notre projet. Pour une première élection en liste autonome, ce résultat est particulièrement encourageant, et très certainement déstabilisant pour les partis politiques traditionnels en place.

A ce propos dimanche soir, Monsieur le Maire, vous avez analysé la situation chapelaine en précisant sur un plateau télé que « lorsqu’on est d’accord sur l’essentiel du projet politique d’une ville, on doit se rassembler »,

J’aurais préféré, Monsieur le Maire, que vous reconnaissiez qu’entre votre programme et le projet social porté par la liste Écologiste et Citoyenne, il existe de réelles divergences tant de fond que de forme.

Ces divergences ont conduit mes camarades et moi-même à ne pas privilégier des postes mais bien des idées, c’est un choix fort, difficile mais assumé, c’était le passage obligé pour pouvoir proposer aux chapelains un projet basé sur les valeurs de responsabilité, de partage et de participation telles que nous les entendons.

Car promettre des millions d’euros d’équipement qui ne pourront être financés sous ce mandat, comme vous l’avez fait, ou s’engager à baisser les impôts tout en prônant plus de solidarité et de sécurité, comme s’y est employé Monsieur Bouvais, n’est à nos yeux ni responsable ni respectueux, ce ne sont là que des pratiques électoralistes que nous rejetons, que nous dénonçons, des méthodes qui n’ont d’autre effet que d’éloigner les citoyens des urnes.

Enfin, sachez que j’assumerai mon rôle de conseillère municipale d’opposition avec force et conviction, je veillerai à la réelle mise en œuvre d’actions en faveur de plus de justice sociale, en faveur de la nécessaire transition écologique et énergétique, je serai très attentive à la qualité des outils qui seront mis en place pour favoriser les échanges démocratiques, et m’opposerai à tout ce qui pourrait porter atteinte au mieux vivre ensemble.

Merci. »

Ce contenu a été publié dans Installation du conseil. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire